Le crespeou

Rhône Alpes, Languedoc Roussillon et Provence Alpes Côte d'Azur

Aucun commentaire Catégorie : Spécialité d'oeufs

Description

Variantes : trouchia, omelette à la moisonneuse, omelette provençale.

Véritable « millefeuille » d’omelette, le crespeou est constitué de couches de légumes, d’herbes ou de condiments battus avec des œufs, cuites à la façon d’une crêpe et superposées.
Ce mets peut se cuire à la poêle ou au four, chaque face étant retournée après son temps de cuisson. Il comporte trois ou quatre couches de différents coloris, voire davantage : la tomate détermine le rouge, la carotte l’orange, les feuilles d’épinard ou de blette le vert, le poivron le jaune, l’olive ou la tapenade le noir… Certaines préparations utilisent des saucisses coupées en rondelles ou du jambon haché (couche de couleur rose) et même du poisson (couleur beige).

Dans l’assiette

Le crespeou se mange froid, accompagné ou non d’un coulis de tomate. Détaillée en bouchées plantées de piques, cette omelette du soleil multicolore fait sensation dans un buffet ou à un apéritif ! Sinon, elle tient sa place en entrée avec une salade ou, bien sûr, s’emmène en pique-nique !

Un peu d’histoire

Si la trouchia appartient à la région niçoise, le crespeou semble puiser ses origines dans la région avignonnaise. Son nom (résultant de l’évolution du mot latin crespus, « crêpe », devenu crespet en vieux français), rappelle qu’il s’agit d’une omelette… d’omelettes, cuites et empilées à la façon de crêpes !
Tout comme la trouchia et l’omelette à la moissonneuse, ce mets consistant était traditionnellement préparé pour les travaux des champs. Les ouvriers l’emportaient également dans leur besace.

Auteur F. Zégierman, relecture Keldélice.

A propos du membre

Frédéric Zégierman Valence (26000)

Frédéric Zégierman a consacré sa vie à sillonner l'Hexagone pour aller chercher sur le terrain sa propre vision géo-ethnographique. Il est l'auteur de livres, de dossiers et d'articles pour magazines. Il réalise également des circuits atypiques pour les autocaristes. Le Guide des Pays de France (volumes Nord et Sud, publiés chez Fayard en 1999) est le premier ouvrage a avoir inventorié, étudié et cartographié l'ensemble de ces unités sous leurs divers aspects.

Vous devez être membre pour pour poster un commentaire. Inscrivez vous ou connectez vous

Les terroirs du crespeou