L'oignon rouge pâle de niort

Pays de la Loire et Poitou Charentes

Aucun commentaire Catégorie : Légume

Description

Variantes : oignon rouge pâle d’Alais, oignon rouge pâle de Salon, oignon doux de Saint-Trojan

Oignon de luxe par son aspect « décoratif », déjà fort réputé au début du XIXe siècle, l’oignon rouge pâle de Niort est une variété à bulbe large et plat, d’une couleur rose légèrement cuivrée. Sa chair pâle, veinée de rose, très parfumée, possède une teneur en matière sèche supérieure à celle de l’oignon jaune, d’où une réduction moindre à la cuisson.

Les producteurs le repiquent en décembre et le récoltent au printemps (avant maturité). Dans les jardins, on le sème de mars à juin dans une terre légère, pas forcément riche. On l’arrache par temps sec à la fin de l’été. On laisse les bulbes une journée au soleil avant de les rentrer dans un local sec. On peu les conserver tout l’hiver en bottes en tressant les feuilles.

Cet oignon se consomme cru pour rehausser le goût des salades ou des plats. Il peut entrer dans une vinaigrette pour les huîtres, ou agrémenter une omelette. Les charcutiers et traiteurs l’emploient dans leurs préparations (boudins, farces etc.)

Auteur F. Zégierman, relecture Keldélice.

A propos du membre

Frédéric Zégierman Valence (26000)

Frédéric Zégierman a consacré sa vie à sillonner l'Hexagone pour aller chercher sur le terrain sa propre vision géo-ethnographique. Il est l'auteur de livres, de dossiers et d'articles pour magazines. Il réalise également des circuits atypiques pour les autocaristes. Le Guide des Pays de France (volumes Nord et Sud, publiés chez Fayard en 1999) est le premier ouvrage a avoir inventorié, étudié et cartographié l'ensemble de ces unités sous leurs divers aspects.

Vous devez être membre pour pour poster un commentaire. Inscrivez vous ou connectez vous

Les terroirs d'oignon rouge pâle de Niort